Actualité

Apocalypse, prochain DLC pour Call of Duty Black Ops II

Treyarch et Activision ont communiqué plus d’informations sur le prochain DLC qui sera disponible en exclusivité temporaire sur le Xbox Live: Apocalypse, le 27 aout prochain. Celui-ci se compose de deux cartes multi-joueur, deux rééditions de cartes et Zombie “Origins”.

Pour Apocalypse, une association avec le groupe de rock Avenged Sevenfold a été faite pour la chanson « Shepherd of Fire », tirée de leur album à venir « Hail to the King ». Ce morceau accompagne la vidéo d’introduction d’« Origins ». Aux côtés du groupe figure également l’artiste peintre et illustrateur de comics Alex Ross créant des œuvres originales mettant en scène les héros Zombies.

« Apocalypse est le grand final de Treyarch pour Call of Duty: Black Ops II, » a déclaré Mark Lamia, directeur du Studio Treyarch. « C’est l’apogée parfaite de nos efforts et des retours des fans, avec deux cartes multi-joueur inédites que les joueurs pourront découvrir pour la première fois et deux cartes populaires tirées de jeux passés qui ont été complètement repensées – et Origins, l’aventure Zombie la plus épique à ce jour. Apocalypse est un pack DLC que nos fans ne sont pas prêts d’oublier. »

  • Call of Duty: Black Ops II Apocalypse offre quatre cartes multi-joueur variées
    • Pod : L’échec d’une communauté utopiste des années 70 a laissé des dizaines de cabines abandonnées sur les flancs d’une colline à Taïwan. Il ne reste aucun habitant mais ce complexe futuriste est à présent le théâtre de combats frénétiques où les joueurs doivent courir sur les cabines mais aussi louvoyer dans des intérieurs à plusieurs niveaux pour avoir l’avantage stratégique.
    • Frost : La neige fraîche et la poudre se rencontrent dans cette ville européenne recouverte de flocons, où un pont surplombant le canal gelé sépare la cité en deux, et où les joueurs devront déployer plusieurs niveaux de stratégie pour être plus malins et vaincre leurs ennemis.
    • Takeoff : Les fans de « Stadium », issu du jeu Call of Duty: Black Ops First Strike se sentiront comme chez eux dans « Takeoff ». Naufragé au milieu de l’océan Pacifique, ce site de lancement perdu au milieu de nulle part est le paradis du combat rapproché, alliant des recoins étroits à de grands espaces ouverts pour des face-à-face intenses.
    • Dig : Une adaptation du populaire « Courtyard » de Call of Duty®: World at War dans lequel deux sites de fouilles archéologiques en Afghanistan deviennent le terrain de jeu parfait pour des combattants qui cherchent la confrontation sans relâche et sans règles. Treyarch a gardé l’esprit de « Courtyard » avec ses deux points d’étranglement principaux, un agencement ouvert et des plateformes surélevées, mais offre aux fans une nouvelle approche avec des chemins multiples.
  • En plus des quatre cartes, Apocalypse propose également Origins. Les joueurs sont déployés dans le décor Dieselpunk de la France de la Première Guerre Mondiale, où ils vont retrouver les héros des toutes premières cartes Zombies, Tank, Nikolai, Takeo et Rictofen, ainsi que des hordes de zombies qui ont envahi tranchées et champs de bataille ainsi que les ruines d’un lieu ancien et mystérieux. »Dans la suite immédiate de la découverte par les Allemands du mystérieux « Elément 115 », ce nouveau chapitre de l’histoire zombie explore les origines de la saga alors que les joueurs retrouvent un improbable groupe de soldats, réunis pour faire face au plus grand mal que le monde ait connu et en utilisant un arsenal spécifique de cette période dont les Wonder Weapons avec leurs pouvoirs surnaturels, un drone-diesel et un tank Mark IV, ainsi qu’un nouveau distributeur et de nouvelles boissons – et ce n’est que le début. Les joueurs auront besoin de toute l’aide possible pour vaincre les morts-vivants et pour échapper à une abomination robotique de 300m de haut. Tout avantage sera le bienvenu dans cette aventure zombie si les joueurs espèrent survivre à l’expérience la plus sombre créée par Treyarch.« 

Plus d’informations sur http://www.callofduty.com/blackops2.

Cliquez pour commenter

Envoyer

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

En haut