Actualité

Du free fight et une princesse à Japan Expo 13eme impact

Les noms d’invités pour le prochain Japan Expo à Villepinte continuent d’êtres dévoilés au fur et à mesure que l’événement approche et après nous avoir communiqué les noms de nouveaux artistes en ce qui concerne la JMusic, voici que deux dessinateurs sont confirmés: Tetsuya Saruwataru pour le Japon et Ein Lee pour Taïwan. Le premier est l’auteur du célèbre manga Free Fight, la seconde pour La Princesse au bol enchanté!

Synopsis :
Kiichi Miyazawa est le nouveau chef de l’école Nadashinkage, une école d’arts martiaux ancestrale aux techniques létales. Pour payer les frais d’hôpitaux de son père, paraplégique suite à un combat acharné avec son frère jumeau, Kiichi participe à des combats clandestins et affronte les pires combattants du monde de l’ombre…
Retrouvez très prochainement plus d’informations sur la venue de Tetsuya SARUWATARI sur www.tonkam.com et www.japan-expo.com et sur les pages facebook de l’éditeur et du festival.

  • Free Fight est LE manga pour les fans d’arts martiaux extrêmes, disciplines qui ont le vent en poupe. Derrière une dramaturgie violente qui explore les aspects les plus sombres de ces sports, l’auteur propose une véritable réflexion sur la philosophie à l’origine de ces arts martiaux ! Né le 25 juin 1958 dans la préfecture de Fukuoka, Tetsuya SARUWATARI s’intéresse très tôt aux arts martiaux ainsi qu’au cinéma américain et de Hong Kong. Sa première histoire, Umi no Senshi, est publiée dans le prestigieux magazine Shônen Jump mais c’est avec Dog Soldier que Tetsuya SARUWATARI rencontre le succès. D’un tempérament très travailleur, il est capable de rendre plus de 350 pages en un mois (!) et se documente scrupuleusement pour assurer le réalisme de ses oeuvres. Il regarde donc 3 à 4 matchs par mois afin de perfectionner ses scènes de combat.

Synopsis :
Au pays de Kawachi, la princesse Haruka grandit dans l’affection de ses parents. Mais un jour, la maladie frappe sa mère bien aimée. Dans son dernier souffle, elle lui pose un bol sur la tête et fait une prière afin que celui-ci la protège dans son avenir. Le sort fait que Haruka ne peut plus ôter cette coiffe de bois qui lui dissimule le visage. Devenue différente aux yeux de tous, elle est soumise au dédain et aux moqueries. Elle décide de partir loin et devient simple servante chez un grand seigneur. Son chemin croise alors celui du prince Kaito qui s’éprend de Haruka malgré la malédiction qui pèse sur elle. Pourtant, ne dit-on pas que l’amour est le plus grand des sortilèges ?
Ein LEE sera présente du 5 au 8 juillet 2012 à l’occasion du 13e Impact de Japan Expo pour des séances de dédicaces et des interviews.
Retrouvez très prochainement plus d’informations sur la venue de l’illustratrice sur www.nobi-nobi.fr et www.japan-expo.com et sur les pages facebook de l’éditeur et du festival.

  • Née en 1991, Ein LEE partage son temps entre ses études et sa grande passion : le dessin. Cette jeune Taïwanaise s’est d’ailleurs rapidement fait une renommée au sein du réseau social et artistique DeviantArt. Elle a remporté le prestigieux Royal Over-Seas League’s Young Artist Competition qui lui a valu d’être exposée à Londres. Jeune prodige du dessin, elle signe à tout juste 18 ans son premier livre Princesse Pivoine publié chez nobi nobi !, qui a rapidement connu un beau succès en France. En 2011, elle illustre un conte incontournable de la culture traditionnelle japonaise : Le Secret de la grue blanche. Le 15 mai prochain, nobi nobi ! publie son troisième chef-d’oeuvre : La Princesse au bol enchanté, un conte rare du Japon dont la magie et le destin du personnage ne sont pas sans rappeller Cendrillon, le raffinement nippon en plus.

Rendez-vous au Parc des Exposition à Paris Nord Villepinte du 5 au 8 juillet prochain. Plus d’informations sur www.japan-expo.com.

Cliquez pour commenter

Envoyer

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

En haut