Actualité

Rift : Storm Legion, nouvelles images et histoire

Trion worlds nous offre aujourd’hui de nouvelles images pour Rift: Storm Legion et nous présente les trois éléments de la légende détaillant l’histoire qui se déroulera derrière la prochaine extension de Rift. Tous ces éléments nouveaux dépeignent un portrait convaincant et terrifiant de la reine dragon Crucia, son armée massive, the Storm Legion et la mystérieuse Porte de l’Infini.

« Celle qui fait pâlir même la Mort
Regulos tremble. Oui, le Destructeur, le Dévoreur de mondes et dieu dragon du Plan de la Mort craint la Légion de la Tempête de Crucia, sa multitude et sa puissance emplie d’une redoutable et ancienne technomagie. Il recule face à l’esprit de la reine dragon, son pouvoir de persuasion, de conquête, d’asservissement, et les rumeurs de sa découverte l’obsèdent.

Quelle chance auraient ses pâles guerriers face à la discipline de la Légion ? Comment des ombres et des cadavres tiendraient-ils tête à un flot d’aberrations mécaniques ? Comment encore assassiner la reine dragon dans sa prison avant qu’elle ne s’échappe vers un continent dévoré par des tempêtes qu’elle maîtrise et où une armée capable de traverser les Plans la protègera ?

Tout vient à point…
Même si Crucia est enfermée dans les entrailles du Pic du Pin de fer, sa prison de glace, fissurée par l’énergie élémentaire que le déchirement du Voile a dégagée, ne peut l’empêcher de contrôler les esprits et les pensées. Elle converse avec les émissaires et les ambassadeurs à travers la voix de ses geôliers. Elle s’immisce dans les affaires des Élus et manipule Gardiens et Renégats afin d’obtenir sa libération, des gardes aux rois, en passant par les courtisans et les diplomates.

Regulos perçoit une accélération dans les machinations de Crucia : tout d’abord, celle-ci a mis un terme à la Tempête Sanglante, retournant Maelforge contre les siens au moment où la victoire sur Telara semblait lui appartenir. Puis, elle a incité les membres de sa fratrie à s’échapper de leurs prisons et à se battre en première ligne – fomentant ainsi leur chute. À présent, elle cherche à redessiner les Plans et à lancer ses troupes sur tous ceux qui entraveraient ses projets.

Tempête à l’approche
Les serviteurs de Crucia répandent des rumeurs sur Telara, ils annoncent l’arrivée de colosses, de monstres métalliques et ailés, qui se chargeront de faire diversion auprès des Élus ou de pulvériser quiconque s’opposera à l’évasion du dragon de l’Air.

Ils profèrent que le glas sonnera bientôt et qu’une seule issue est possible : le monde entier doit répondre à son appel et se diriger vers la Porte. »

« Un paysage dramatique
Au sein des Steppes de l’Infini, perchées au sommet des aiguilles de Brunante, se dressent des ruines monumentales vers le ciel de Crucia, dévoré par les tempêtes. Une construction élaborée, constituée de lentilles et de formes géométriques, ornée de bas-reliefs, flotte contre toute logique au-dessus.

Si les érudits affrontaient les forces de la Légion de la Tempête qui patrouillent dans les Steppes, ils sauraient que ces ruines sont capables d’ouvrir des portails vers d’autres dimensions, des accès suffisamment larges pour laisser passer une armée entière. C’est ici que se tient la Porte de l’Infini, et Crucia a bien l’intention d’y envoyer ses troupes.

Le prix de la fierté
À l’apogée de leur empire, les habitants de Tynandra ont entrepris la construction de projets grandioses connus sous le nom de Moteurs divins. Le plus coûteux et le plus controversé d’entre eux était la Porte de l’Infini, qui devait permettre à l’empire d’explorer et de coloniser les Plans en toute liberté.

Une fois l’ouvrage terminé, toute la population de Tynandra s’est rassemblée pour assister à l’activation de la porte. Un faisceau d’énergie est passé à travers les lentilles flottantes, les forçant à s’aligner. Un tunnel de lumière a jailli de la structure, ouvrant une porte dans le ciel… et la Tempête Sanglante a surgi, affamée, depuis l’autre côté.

L’énergie et les matériaux utilisés pour bâtir la Porte de l’Infini ont attiré les dieux sombres sur Telara, et le portail lui-même leur a fourni un moyen rapide d’accéder au cœur de la civilisation. Les dragons ont déchiqueté la porte, massacré la population, puis sont partis conquérir d’autres terres. Seule Crucia a compris toute la valeur de la Porte de l’Infini, et a demandé à sa Légion sanglante de garder la mainmise sur les Steppes de l’Infini.

La guerre pour l’Infini
Depuis, la Légion travaille à la restauration de la Porte de l’Infini, obligeant ses mystérieux architectes à servir sa cause. La libération de Crucia est imminente et les réparations touchent à leur fin. Il ne reste plus qu’à découvrir la clé du Nexus et à l’utiliser pour aligner les pièces hexagonales. Une fois la porte ouverte, Crucia ralliera le reste de ses troupes, écrasera Telara, puis mènera la Légion de la Tempête à la conquête de tous les Plans.

Malheureusement pour Crucia, Regulos – qui connaît bien le pouvoir de la porte – a envoyé ses serviteurs assiéger Brunante et récupérer la clé du Nexus. La Légion de la Tempête est désormais engagée dans une bataille contre la Cour Éternelle pour le contrôle des deux. S’ils veulent avoir une chance de débarrasser Telara des dragons ou d’explorer les Plans, les Élus doivent se rendre maîtres de la Porte de l’Infini et de la clé du Nexus… »

« Débuts stellaires
Au fil de ses maintes conquêtes destinées à alimenter la Tempête Sanglante, Crucia fit gonfler ses propres rangs de maîtres tacticiens et de troupes impitoyables. Elle érigea ainsi une armée constituée des meilleures ressources planaires disponibles, une armée assez puissante pour lui permettre d’exercer, à son gré, toute sa domination.

Lorsque la Tempête Sanglante atteignit Telara, les autres dragons se disputèrent les pouvoirs de sa pierre de source. Cependant, c’est sur l’extraordinaire continent de Tynandra, dont les habitants produisaient des merveilles de métaux et de magie, que Crucia jeta son dévolu.

Conquête de Tynandra
Les Tynandrais, sans parler de l’innombrable piétaille, tombèrent tous devant la volée de Drakes de la Tempête et de la progéniture du Dragon Blanc menée par Crucia. Certains Tynandrais fuirent vers ce qui allait devenir Mathosia, tandis que d’autres trouvèrent refuge au sein de la Cité Éternelle dont les défenses, suffisamment solides, permirent de mettre un frein à la marche de la Légion.

Toujours est-il que la Légion de la Tempête a pris le contrôle de plus de la moitié du continent depuis, au total insu de ses ennemis les Élus, et qu’elle se prépare depuis fort longtemps à la bataille à venir.

Puissance empyréenne
Faisant sienne la technologie pionnière des Empyréens, la Légion de la Tempête a construit des machines que même la Tempête Sanglante redoute : soldats automates et monstres mécaniques tels que le légendaire Volan, dont les pas piétinent des villes entières et dont les rayons réduisent des armées en poussière.

À Tynandra attend la Légion de la Tempête, la force la plus puissante que Telara ait jamais connue. Patiemment retranchée, tel un ciel calme avant la tempête, elle se tient prête au signal de Crucia avant de pouvoir déchaîner sa rage accumulée… et de reprendre sa marche à travers les Plans. »

Plus d’informations sur RIFTgame.fr.

Cliquez pour commenter

Envoyer

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

En haut