PC

[TEST FLASH]FIFA 12 : UEFA EURO 2012

Disponible pour une vingtaine d’euros sur le Playstation Store, le Xbox Live et sur PC, le DLC UEFA EURO 2012 permet aux détenteurs de FIFA 12 de se plonger avec deux petits mois d’avance dans la ferveur et la chaleur de la coupe d’Europe des nations en Pologne et Ukraine. Une extension qui vient remplacer à moindre cout les traditionnels spin-off de FIFA mettant en avant les deux fameuses compétitions internationales et vendus au prix fort.

Concrètement, ce DLC nous propose un habillage aux couleurs de l’Euro 2012, la possibilité de jouer avec les 53 équipes de la zone euro avec leurs nouveaux équipements officiels flambants neufs (à quelques rares exceptions inexpliquées comme pour l’équipe d’Ukraine qui est l’un des deux pays organisateurs…), de jouer dans les huit stades de la compétition, de participer à des défis en rapport avec la compétition (et mis à jour régulièrement), de parcourir l’Europe dans le nouveau mode de jeu « Expédition » et de bien évidement participer à l’Euro pour tenter de faire gagner l’équipe de son cœur et rendre l’impossible possible aux supporters de l’équipe de France. Dans l’absolue, cette extension a tout ce qu’il faut pour plaire, mais certains aspects ont de quoi faire tiquer les plus sourcilleux.  Ainsi, il faut faire sans les phases éliminatoires précédant l’Euro et il n’est pas possible de concocter soit même le 23 de son équipe fétiche. Choses qui étaient bien présentes dans le jeu officiel de la dernière coupe du monde en Afrique du Sud.

Concernant l’absence des phases éliminatoires, on peut y pallier à travers le mode « Expédition » qui nous propose de parcourir l’Europe entière avec un très léger soupçon de stratégie. Je m’explique. Nous démarrons avec la création d’une équipe où l’on choisit un capitaine, qui peut-être son Pro Virtuel, et le reste de l’équipe est construite aléatoirement avec des joueurs réservistes venant de toute l’Europe. On parcourt ensuite le vieux continent et à chaque victoire sur une nation, on ouvre une route qui nous permet ensuite d’affronter d’autres nations et ainsi accéder à de nouvelles zones d’Europe. Et à chaque victoire, il est possible de choisir un joueur de l’équipe adverse et ainsi construire une équipe de tueurs au fil de sa progression. Sachant qu’il faudra tout de même vaincre trois fois la même équipe pour avoir accès à un de ses joueurs titulaires. Un mode qui laisse entrevoir de longues heures de jeu puisqu’il faudra vaincre trois fois les 53 équipes afin de lever le voile sur une grande mosaïque. Pour le reste, on garde tout ce qui fait le sel de FIFA 12. Aussi bien graphiquement que question gameplay. Un petit manque comparativement aux versions boites des années précédentes qui apportaient systématiquement une petite nouveauté.

Qu’on se le dise franchement, droit dans les yeux. A quelques euros de moins, je vous aurais chaudement recommandé de vous jeter sur cette extension. Mais pour le coup, l’addition pourrait se révéler légèrement salée pour un habillage, un nouveau mode de jeux et de nouveaux maillots. Surtout qu’on ne ressent pas l’effervescence de l’évènement et que les phases éliminatoires sont passé à la trappe avec la possibilité de concocter soit même sa liste des 23. Néanmoins, la joie de pouvoir se frotter à l’évènement dès maintenant et l’excellent mode de jeu « Expédition » ont de quoi contenter les amoureux du ballon rond.

2 Commentaires

2 Comments

Envoyer

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

En haut